Quand :
13 avril 2021 @ 20 h 30 min – 21 h 30 min Europe/Paris Fuseau horaire
2021-04-13T20:30:00+02:00
2021-04-13T21:30:00+02:00
Où :
L'Estive - Scène Nationale de Foix et de l'Ariège / Association ADACFA
20 Avenue du Général de Gaulle
09000 Foix
D'EST EN OUEST @ L'Estive - Scène Nationale de Foix et de l'Ariège / Association ADACFA

D’EST EN OUEST, de Melbourne à Vancouver propose un voyage chorégraphique inédit entre Orient et Occident. L’ambitieuse Josette Baïz a réuni six grands chorégraphes internationaux pour offrir des extraits flamboyants de leur répertoire aux 30 jeunes danseurs du groupe Grenade. Un des événements de cette saison !

Ils ont entre 9 et 18 ans et leur talent se mesure déjà aux grandes œuvres chorégraphiques du répertoire international. Fondée en 1992 par Josette Baïz, le Groupe Grenade est une compagnie unique en France. La démarche de la chorégraphe a été bouleversée par sa rencontre avec les jeunes des quartiers Nord de Marseille et leurs langages corporels. Hip-hop, smurf, danse orientale, africaine ou gitane, ces jeunes de toutes origines sociales et culturelles sont des interprètes aguerris à toutes les techniques. Leur passion commune : la danse.

De leurs échanges est né le style Grenade, symbole d’énergie, de métissage et d’ouverture sur le monde. Cet esprit se retrouve dans le programme chorégraphique d’EST EN OUEST, que ce soit dans l’intention même du projet, les origines des chorégraphes, leurs inspirations et leurs techniques. Une arche de danses qui va à la rencontre de tous les publics, en passant par l’Australie avec Lucy Guerin, la Corée du Sud avec Eun-me Ahn, le Bangladesh avec Akram Khan, Israël avec Barak Marshall, la Belgique avec Wim Vandekeybus et le Canada avec Crystal Pite.

Figure de la danse française, Josette Baïz a démarré sa riche carrière il y a près de 40 ans. Ses collaborations avec des chorégraphes français et étrangers donnent vie à des créations extraordinaires et généreuses. Elle invite petits et grands à se rassembler autour d’œuvres majeures, qui prennent leur source commune dans l’énergie de la fête ou de la révolte, propre aux danses collectives.