Toujours dans le cadre de la prochaine création, les danseurs les plus aguerris du Groupe Grenade ont, eux, usé les tapis de danse des studios Grenade durant une semaine avec l’aide des précieux conseils de Kristina Alleyne, assistante de Akram Khan, chorégraphe britannique d’origine bangladaise. Ils ont travaillé sans relâche un extrait de la pièce Kaash.

Créée en 2002, Kaash est l’une des oeuvres majeures d’Akram Khan. qui a signé le début de la reconnaissance internationale du chorégraphe. Sur ce projet, il a associé ses talents à ceux du sculpteur Anish Kapoor pour le dispositif scénique et à ceux du compositeur Nitin Sawhney pour la partition musicale dans une version particulièrement ciselée.
Kaash signifie « Et alors ? » en hindou. « Les dieux hindous, les trous noirs, les cycles de temps indiens, les tables, la création et la destruction » sont les points de départ de ce travail. Kaash poursuit la quête d’Akram Khan pour construire des ponts entre les mondes de la danse contemporaine et de la danse classique indienne Kathak.
L’impressionnante vélocité, à la précision et à la plastique typique du travail d’Akram Khan, fait de Kaash une sublime évocation de l’origine du monde. Jusqu’à la fin, public et danseurs vont vivre à l’unisson du chaos. Entre ombre et lumière, Kaash défie le temps.