Quand les danseurs déboulent sur scène, un vent de folie joyeuse et contagieuse s’empare du public. Un spectacle imaginé par le chorégraphe Ohad Naharin comme un « show » festif et généreux. Kamuyot est une aventure commune entre danseurs et spectacteurs, une expérience unique, une vague déferlante, débordante d’énergie et de frénésie rythmique.

Direction artistique Josette BAÏZ Chorégraphie Ohad NAHARIN 14 danseurs de la Compagnie Grenade Pièce créée pour la Batsheva – The Young Ensemble (2003) et inspirée de Mamootot et Moshe de Ohad Naharin.Premières du 11 au 18 octobre 2019 au Théâtre National de Chaillot
« J’ai été enthousiasmée par la dynamique, la fraîcheur, la technicité, la folie et l’inventivité de son langage chorégraphique multipliant les rebondissements, les changements de rythmes, de musiques, de groupes chorégraphiques et l’interactivité constante avec le public aboutissant à un échange festif. » Josette Baïz

Énergiquement menée sur une bande son pétillantes oscillant entre pop, reggae et musique de séries américaines, cette chorégraphie entraînante et singulière reprend les codes chers au chorégraphe israélien, la technique « gaga » dont il est le créateur. La pièce fait la part belle au groupe qui évolue à l’unisson tout en laissant une grande place à l’individu. La chorégraphie est pensée dans un rapport privilégié/étroit entre danseurs et spectateurs – à commencer par la structure scénographique en quadrifrontalité qui place le public de part et d’autre de la scène – aboutissant à des instants de partage dansé.

KAMUYOT © Gadi Dagon – Batsheva Dance Company