Les actions de sensibilisation

Atelier pédagogique – Opéra de Rouen -Spectres

: : Les actions de sensibilisation

Josette Baïz et la Compagnie Grenade partagent leur savoir-danser

Depuis une vingtaine d’années la recherche artistique de Josette Baïz, originellement imprégnée de danse contemporaine s’est orientée vers un «métissage de cultures chorégraphiques ».

La rencontre en 1989 avec des jeunes enfants des quartiers Nord de Marseille et la réalisation d’un film les mettant en scène dans leur lieu de vie l’ont peu à peu amenée à repenser son travail de chorégraphe et de pédagogue.

La confrontation avec des propositions aussi diverses que le break dance, le smurf, le hip-hop, la danse orientale, gitane, indienne ou africaine, l’ont obligée à revoir entièrement ses acquis corporels et mentaux.

Les appuis, la façon d’utiliser le sol, les mouvements de hanches circulaires, les frappés acérés de flamenco et le bassin relâché des africains, rien de tout cela ne lui était familier.
Alors s’est mis en place un processus d’échanges: elle leur enseignait comment affronter le contemporain, le classique et la composition dans des ateliers de recherches ; ils lui apprenaient leur façon d’affirmer leurs origines et leurs sentiments.

Pendant 10 ans, progressivement au cours de nombreux spectacles liés au Groupe Grenade, les styles des danses se sont mélangés jusqu’à ce que les cultures se confondent.
Ainsi est né le style Grenade, passant des entrechats aux phases hip-hop.

Régulièrement les anciens danseurs professionnels de la compagnie, qui portent en eux le style Grenade (certains titulaires du DE contemporain), enseignent leur savoir danser à des publics très diversifiés.
La compagnie Grenade propose différentes formes d’actions de sensibilisations : pratiques, pédagogiques, artistiques, en fonction des publics et d’objectifs à atteindre.

:: À Aix-en-Provence

• 14 heures de cours par semaine aux studios Forbin
• 5 heures de cours par semaine dans 3 écoles élémentaires

:: À Marseille

• 6 heures de cours par semaine dans 3 écoles élémentaires des 15° et 16° arr. et au Merlan, scène nationale de Marseille

:: En France

• Stages tout public, abordant la technique Grenade
• Création de levers de rideaux avec des amateurs (centres sociaux, écoles de danse…) • Formation aux enseignants (IUFM, UNSS)
• Master Classes à destination des professionnels
• Ateliers de transmission d’extraits de répertoire (conservatoires, écoles de danse…) • Ouverture aux publics (répétitions publiques, rencontres, débats…)
• Évènements festifs (parades, bals chorégraphiques …)

Quelques chiffres de 2014 à 2016

  • 3 000 Heures d’interventions régulières pour 1 300 stagiaires

  • 920 Heures d’ateliers ponctuels pour 2 300 stagiaires

  • 38 Présentations d’extraits de spectacles pour 7 300 scolaires

Les actions de sensibilisation