AGENDA

Sep
30
sam
2017
TIME BREAK @ L'Alpilium - Saint-Rémy-de-Provence
Sep 30 @ 20 h 30 min
TIME BREAK @ L'Alpilium - Saint-Rémy-de-Provence | Saint-Rémy-de-Provence | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

« Time Break » a été créée en 2001 par Josette Baïz. Elle en propose ici une réadaptation festive et dynamique. Fraîcheur, énergie et humour caractérisent cette œuvre dont la mise en scène originale fait l’apologie de la fusion des styles et des cultures caractéristique de Grenade. Métissée et colorée, elle séduira toutes les générations.

Mais qu’en est-il des danseurs d’aujourd’hui ? Abordent-ils la danse comme ceux de 2001 ? Ce que l’on sait, c’est que beaucoup de nouvelles énergies sont venues traverser leurs corps… et ont contribué à bousculer leur recherche chorégraphique.

Oct
3
mar
2017
GUESTS I @ Théâtre Sénart
Oct 3 @ 20 h 30 min
GUESTS I @ Théâtre Sénart | Lieusaint | Île-de-France | France

J’avais engagé les « 20 ans de Grenade » sur la base d’une soirée partagée entre trois chorégraphes et moi-même ; sept d’entre eux ont répondu à mon invitation et m’ont permis de créer deux programmes dansés par des enfants et des jeunes de Grenade.
L’aventure a été très riche en émotion artistique et en exigence technique. Rien ne fût laissé au hasard et nous avons dû piocher dans tout notre savoir-faire pour réaliser une telle prouesse.
Lors des tournées de ces « 20 ans », j’ai rencontré certains chorégraphes et l’idée de me glisser une nouvelle fois, avec mes jeunes danseurs, dans leur univers singulier m’a paru très enthousiasmante.

Ainsi, pour aller plus loin dans cette expérience initiée avec les 20 ans, je souhaiterais revisiter les pièces de chorégraphes de renommée et de provenance internationale et ainsi ouvrir davantage mes danseurs à tous ces univers chorégraphiques.
Comment des enfants ou des adolescents peuvent-ils s’approprier un duo de Wayne McGregor ou les phrases répétitives de Lucinda Childs ?
C’est ce défi, à la fois fascinant et motivant, qui m’anime depuis deux ans.

Josette Baïz

Oct
4
mer
2017
GUESTS I @ Théâtre Sénart
Oct 4 @ 19 h 30 min
GUESTS I @ Théâtre Sénart | Lieusaint | Île-de-France | France

J’avais engagé les « 20 ans de Grenade » sur la base d’une soirée partagée entre trois chorégraphes et moi-même ; sept d’entre eux ont répondu à mon invitation et m’ont permis de créer deux programmes dansés par des enfants et des jeunes de Grenade.
L’aventure a été très riche en émotion artistique et en exigence technique. Rien ne fût laissé au hasard et nous avons dû piocher dans tout notre savoir-faire pour réaliser une telle prouesse.
Lors des tournées de ces « 20 ans », j’ai rencontré certains chorégraphes et l’idée de me glisser une nouvelle fois, avec mes jeunes danseurs, dans leur univers singulier m’a paru très enthousiasmante.

Ainsi, pour aller plus loin dans cette expérience initiée avec les 20 ans, je souhaiterais revisiter les pièces de chorégraphes de renommée et de provenance internationale et ainsi ouvrir davantage mes danseurs à tous ces univers chorégraphiques.
Comment des enfants ou des adolescents peuvent-ils s’approprier un duo de Wayne McGregor ou les phrases répétitives de Lucinda Childs ?
C’est ce défi, à la fois fascinant et motivant, qui m’anime depuis deux ans.

Josette Baïz

Oct
5
jeu
2017
GUESTS I :: Scolaire @ Théâtre Sénart
Oct 5 @ 14 h 15 min
GUESTS I :: Scolaire @ Théâtre Sénart | Lieusaint | Île-de-France | France

J’avais engagé les « 20 ans de Grenade » sur la base d’une soirée partagée entre trois chorégraphes et moi-même ; sept d’entre eux ont répondu à mon invitation et m’ont permis de créer deux programmes dansés par des enfants et des jeunes de Grenade.
L’aventure a été très riche en émotion artistique et en exigence technique. Rien ne fût laissé au hasard et nous avons dû piocher dans tout notre savoir-faire pour réaliser une telle prouesse.
Lors des tournées de ces « 20 ans », j’ai rencontré certains chorégraphes et l’idée de me glisser une nouvelle fois, avec mes jeunes danseurs, dans leur univers singulier m’a paru très enthousiasmante.

Ainsi, pour aller plus loin dans cette expérience initiée avec les 20 ans, je souhaiterais revisiter les pièces de chorégraphes de renommée et de provenance internationale et ainsi ouvrir davantage mes danseurs à tous ces univers chorégraphiques.
Comment des enfants ou des adolescents peuvent-ils s’approprier un duo de Wayne McGregor ou les phrases répétitives de Lucinda Childs ?
C’est ce défi, à la fois fascinant et motivant, qui m’anime depuis deux ans.

Josette Baïz

Oct
7
sam
2017
AMOR :: CRÉATION @ Pavillon noir
Oct 7 @ 19 h 30 min
AMOR :: CRÉATION @ Pavillon noir | Aix-en-Provence | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Après avoir créé successivement trois programmes: l’un avec les chorégraphes français Grenade les 20 ans, le deuxième avec des chorégraphes femmes Welcome et le dernier, GUESTS, avec des chorégraphes internationaux, j’ai eu l’envie de proposer à des chorégraphes confirmés ou à ceux de la nouvelle génération de transmettre pour ma compagnie professionnelle des pièces autour d’un thème : l’amour.

Le terme «amour» étant employé dans son sens le plus large : passion, relations intimes, rapprochement sensuel des corps et des âmes, union de deux êtres…
Il me paraît intéressant de faire cohabiter dans une même soirée des créateurs tels que Angelin Preljocaj, Joëlle Bouvier/Régis Obadia avec de nouveaux venus comme Sharon Fridman ou Richard Siegal

Les sensibilités ont changé, les écritures, les matières, les façons d’amener les émotions sont très différentes.
C’est un vrai bonheur pour moi de reprendre des pièces qui ont marqué une époque et de découvrir des propositions modernes et audacieuses.
Les jeunes danseurs de ma compagnie ont soif de rencontrer des personnalités aussi fortes et de se mettre à leur service.
Après Wayne McGregor, Lucinda Childs ou Hofesh Shechter, ils sont prêts à intégrer un grand nombre de nouvelles écritures.

Le programme se compose en deux parties.
Premièrement, les « nouveaux venus »: Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Sharon Fridman, Richard Siegal, Patrick Delcroix et Nicolas Chaigneau/Claire Laureau.
Deuxièmement, les chorégraphes qui ont créé une œuvre emblématique : Claude Brumachon ou Joëlle Bouvier/Régis Obadia, Angelin Preljocaj.

Oct
8
dim
2017
AMOR :: PREMIÈRE @ Pavillon noir
Oct 8 @ 15 h 00 min
AMOR :: PREMIÈRE @ Pavillon noir | Aix-en-Provence | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Après avoir créé successivement trois programmes: l’un avec les chorégraphes français Grenade les 20 ans, le deuxième avec des chorégraphes femmes Welcome et le dernier, GUESTS, avec des chorégraphes internationaux, j’ai eu l’envie de proposer à des chorégraphes confirmés ou à ceux de la nouvelle génération de transmettre pour ma compagnie professionnelle des pièces autour d’un thème : l’amour.

Le terme «amour» étant employé dans son sens le plus large : passion, relations intimes, rapprochement sensuel des corps et des âmes, union de deux êtres…
Il me paraît intéressant de faire cohabiter dans une même soirée des créateurs tels que Angelin Preljocaj, Joëlle Bouvier/Régis Obadia avec de nouveaux venus comme Sharon Fridman ou Richard Siegal

Les sensibilités ont changé, les écritures, les matières, les façons d’amener les émotions sont très différentes.
C’est un vrai bonheur pour moi de reprendre des pièces qui ont marqué une époque et de découvrir des propositions modernes et audacieuses.
Les jeunes danseurs de ma compagnie ont soif de rencontrer des personnalités aussi fortes et de se mettre à leur service.
Après Wayne McGregor, Lucinda Childs ou Hofesh Shechter, ils sont prêts à intégrer un grand nombre de nouvelles écritures.

Le programme se compose en deux parties.
Premièrement, les « nouveaux venus »: Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Sharon Fridman, Richard Siegal, Patrick Delcroix et Nicolas Chaigneau/Claire Laureau.
Deuxièmement, les chorégraphes qui ont créé une œuvre emblématique : Claude Brumachon ou Joëlle Bouvier/Régis Obadia, Angelin Preljocaj.

Oct
9
lun
2017
AMOR :: PREMIÈRE @ Pavillon noir
Oct 9 @ 20 h 30 min
AMOR :: PREMIÈRE @ Pavillon noir | Aix-en-Provence | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Après avoir créé successivement trois programmes: l’un avec les chorégraphes français Grenade les 20 ans, le deuxième avec des chorégraphes femmes Welcome et le dernier, GUESTS, avec des chorégraphes internationaux, j’ai eu l’envie de proposer à des chorégraphes confirmés ou à ceux de la nouvelle génération de transmettre pour ma compagnie professionnelle des pièces autour d’un thème : l’amour.

Le terme «amour» étant employé dans son sens le plus large : passion, relations intimes, rapprochement sensuel des corps et des âmes, union de deux êtres…
Il me paraît intéressant de faire cohabiter dans une même soirée des créateurs tels que Angelin Preljocaj, Joëlle Bouvier/Régis Obadia avec de nouveaux venus comme Sharon Fridman ou Richard Siegal

Les sensibilités ont changé, les écritures, les matières, les façons d’amener les émotions sont très différentes.
C’est un vrai bonheur pour moi de reprendre des pièces qui ont marqué une époque et de découvrir des propositions modernes et audacieuses.
Les jeunes danseurs de ma compagnie ont soif de rencontrer des personnalités aussi fortes et de se mettre à leur service.
Après Wayne McGregor, Lucinda Childs ou Hofesh Shechter, ils sont prêts à intégrer un grand nombre de nouvelles écritures.

Le programme se compose en deux parties.
Premièrement, les « nouveaux venus »: Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Sharon Fridman, Richard Siegal, Patrick Delcroix et Nicolas Chaigneau/Claire Laureau.
Deuxièmement, les chorégraphes qui ont créé une œuvre emblématique : Claude Brumachon ou Joëlle Bouvier/Régis Obadia, Angelin Preljocaj.

Oct
11
mer
2017
WELCOME @ La Rampe - Échirolles
Oct 11 @ 20 h 00 min
WELCOME @ La Rampe - Échirolles

Les danseurs de la Compagnie Grenade aiment le mouvement, la prise d’espace, le rythme et se délectent à partager les recherches chorégraphiques et les émotions entre eux et avec d’autres.  Ils sont prêts a aller à la rencontre d’autres univers.

C’est pour cette raison que j’ai souhaité cette année continuer de travailler avec d’autres chorégraphes dont l’étrangeté, le décalage et l’humour peuvent mettre en valeur la qualité de ces danseurs.

Pour les 20 ans de Grenade (création 2011), les chorégraphes invités étaient essentiellement masculins ; il m’a paru intéressant de poursuivre cette expérience avec la participation de chorégraphes femmes. J’ai ainsi demandé à des chorégraphes français ou étrangers, reconnues ou émergentes, une de leurs pièces les plus typiques de leur univers fort et singulier :Blanca Li, Sun-A Lee, Katharina Christl, Eun-Me Ahn, Dominique Hervieu, Germaine et Patrick Acogny. Autant de visions décalées et personnelles du monde pour un programme riche et festif.

Josette Baïz

Oct
12
jeu
2017
WELCOME Scolaire @ La Rampe
Oct 12 @ 14 h 30 min
WELCOME Scolaire @ La Rampe | Échirolles | Auvergne-Rhône-Alpes | France

Les danseurs de la Compagnie Grenade aiment le mouvement, la prise d’espace, le rythme et se délectent à partager les recherches chorégraphiques et les émotions entre eux et avec d’autres.  Ils sont prêts a aller à la rencontre d’autres univers.

C’est pour cette raison que j’ai souhaité cette année continuer de travailler avec d’autres chorégraphes dont l’étrangeté, le décalage et l’humour peuvent mettre en valeur la qualité de ces danseurs.

Pour les 20 ans de Grenade (création 2011), les chorégraphes invités étaient essentiellement masculins ; il m’a paru intéressant de poursuivre cette expérience avec la participation de chorégraphes femmes. J’ai ainsi demandé à des chorégraphes français ou étrangers, reconnues ou émergentes, une de leurs pièces les plus typiques de leur univers fort et singulier :Blanca Li, Sun-A Lee, Katharina Christl, Eun-Me Ahn, Dominique Hervieu, Germaine et Patrick Acogny. Autant de visions décalées et personnelles du monde pour un programme riche et festif.

Josette Baïz

WELCOME @ La Rampe - Échirolles
Oct 12 @ 20 h 30 min
WELCOME @ La Rampe - Échirolles | Échirolles | Auvergne-Rhône-Alpes | France

Les danseurs de la Compagnie Grenade aiment le mouvement, la prise d’espace, le rythme et se délectent à partager les recherches chorégraphiques et les émotions entre eux et avec d’autres.  Ils sont prêts a aller à la rencontre d’autres univers.

C’est pour cette raison que j’ai souhaité cette année continuer de travailler avec d’autres chorégraphes dont l’étrangeté, le décalage et l’humour peuvent mettre en valeur la qualité de ces danseurs.

Pour les 20 ans de Grenade (création 2011), les chorégraphes invités étaient essentiellement masculins ; il m’a paru intéressant de poursuivre cette expérience avec la participation de chorégraphes femmes. J’ai ainsi demandé à des chorégraphes français ou étrangers, reconnues ou émergentes, une de leurs pièces les plus typiques de leur univers fort et singulier :Blanca Li, Sun-A Lee, Katharina Christl, Eun-Me Ahn, Dominique Hervieu, Germaine et Patrick Acogny. Autant de visions décalées et personnelles du monde pour un programme riche et festif.

Josette Baïz

Nov
14
mar
2017
ALICE @ La Comédie de Clermont-Ferrand
Nov 14 @ 20 h 00 min
ALICE @ La Comédie de Clermont-Ferrand | Clermont-Ferrand | Auvergne-Rhône-Alpes | France

Quand on parle d’Alice, on parle d’un changement d’échelle. Une perte de repères dans lequel le merveilleux se mêle à l’effroi. Le temps, l’espace sont envahis par la démesure. Le « moi » est alors pressurisé jusqu’à douter de lui-même. Qui est-elle ? une petite fille ou une sorte d’avatar distordu mal dans sa peau ? Les sentiments d’Alice sont contrariés ; la joie se mêle à la peur, le calme à la fébrilité ; seules constantes, la curiosité, la volonté d’avancer coûte que coûte. Les enfants de Grenade, âgés de 8 à 13 ans, vont s’efforcer de mettre en espace cette démesure. De l’infiniment petit à l’infiniment grand, de la vitesse au ralenti, de la hauteur à l’horizontalité, les enfants vivront cet affolement de la matière, du temps et de l’espace en s’intégrant à l’intérieur d’images vidéo qui accentueront la perte de repères. Voyage initiatique commençant dans une sombre forêt pour finir au plus proche de soi-même. Interrogations multiples de l’enfance à la fois curieuse, vivante et meurtrie.

Nov
15
mer
2017
ALICE @ La Comédie de Clermont-Ferrand
Nov 15 @ 20 h 00 min
ALICE @ La Comédie de Clermont-Ferrand | Clermont-Ferrand | Auvergne-Rhône-Alpes | France

Quand on parle d’Alice, on parle d’un changement d’échelle. Une perte de repères dans lequel le merveilleux se mêle à l’effroi. Le temps, l’espace sont envahis par la démesure. Le « moi » est alors pressurisé jusqu’à douter de lui-même. Qui est-elle ? une petite fille ou une sorte d’avatar distordu mal dans sa peau ? Les sentiments d’Alice sont contrariés ; la joie se mêle à la peur, le calme à la fébrilité ; seules constantes, la curiosité, la volonté d’avancer coûte que coûte. Les enfants de Grenade, âgés de 8 à 13 ans, vont s’efforcer de mettre en espace cette démesure. De l’infiniment petit à l’infiniment grand, de la vitesse au ralenti, de la hauteur à l’horizontalité, les enfants vivront cet affolement de la matière, du temps et de l’espace en s’intégrant à l’intérieur d’images vidéo qui accentueront la perte de repères. Voyage initiatique commençant dans une sombre forêt pour finir au plus proche de soi-même. Interrogations multiples de l’enfance à la fois curieuse, vivante et meurtrie.

Nov
17
ven
2017
ALICE @ La Comédie de Clermont-Ferrand
Nov 17 @ 20 h 00 min
ALICE @ La Comédie de Clermont-Ferrand | Clermont-Ferrand | Auvergne-Rhône-Alpes | France

Quand on parle d’Alice, on parle d’un changement d’échelle. Une perte de repères dans lequel le merveilleux se mêle à l’effroi. Le temps, l’espace sont envahis par la démesure. Le « moi » est alors pressurisé jusqu’à douter de lui-même. Qui est-elle ? une petite fille ou une sorte d’avatar distordu mal dans sa peau ? Les sentiments d’Alice sont contrariés ; la joie se mêle à la peur, le calme à la fébrilité ; seules constantes, la curiosité, la volonté d’avancer coûte que coûte. Les enfants de Grenade, âgés de 8 à 13 ans, vont s’efforcer de mettre en espace cette démesure. De l’infiniment petit à l’infiniment grand, de la vitesse au ralenti, de la hauteur à l’horizontalité, les enfants vivront cet affolement de la matière, du temps et de l’espace en s’intégrant à l’intérieur d’images vidéo qui accentueront la perte de repères. Voyage initiatique commençant dans une sombre forêt pour finir au plus proche de soi-même. Interrogations multiples de l’enfance à la fois curieuse, vivante et meurtrie.

Nov
18
sam
2017
ALICE @ La Comédie de Clermont-Ferrand
Nov 18 @ 17 h 00 min
ALICE @ La Comédie de Clermont-Ferrand | Clermont-Ferrand | Auvergne-Rhône-Alpes | France

Quand on parle d’Alice, on parle d’un changement d’échelle. Une perte de repères dans lequel le merveilleux se mêle à l’effroi. Le temps, l’espace sont envahis par la démesure. Le « moi » est alors pressurisé jusqu’à douter de lui-même. Qui est-elle ? une petite fille ou une sorte d’avatar distordu mal dans sa peau ? Les sentiments d’Alice sont contrariés ; la joie se mêle à la peur, le calme à la fébrilité ; seules constantes, la curiosité, la volonté d’avancer coûte que coûte. Les enfants de Grenade, âgés de 8 à 13 ans, vont s’efforcer de mettre en espace cette démesure. De l’infiniment petit à l’infiniment grand, de la vitesse au ralenti, de la hauteur à l’horizontalité, les enfants vivront cet affolement de la matière, du temps et de l’espace en s’intégrant à l’intérieur d’images vidéo qui accentueront la perte de repères. Voyage initiatique commençant dans une sombre forêt pour finir au plus proche de soi-même. Interrogations multiples de l’enfance à la fois curieuse, vivante et meurtrie.

Jan
16
mar
2018
ALICE @ Théâtre Edwige Feuillère - Vesoul
Jan 16 @ 20 h 30 min
ALICE @ Théâtre Edwige Feuillère - Vesoul | Vesoul | Bourgogne Franche-Comté | France

Quand on parle d’Alice, on parle d’un changement d’échelle. Une perte de repères dans lequel le merveilleux se mêle à l’effroi. Le temps, l’espace sont envahis par la démesure. Le « moi » est alors pressurisé jusqu’à douter de lui-même. Qui est-elle ? une petite fille ou une sorte d’avatar distordu mal dans sa peau ? Les sentiments d’Alice sont contrariés ; la joie se mêle à la peur, le calme à la fébrilité ; seules constantes, la curiosité, la volonté d’avancer coûte que coûte. Les enfants de Grenade, âgés de 8 à 13 ans, vont s’efforcer de mettre en espace cette démesure. De l’infiniment petit à l’infiniment grand, de la vitesse au ralenti, de la hauteur à l’horizontalité, les enfants vivront cet affolement de la matière, du temps et de l’espace en s’intégrant à l’intérieur d’images vidéo qui accentueront la perte de repères. Voyage initiatique commençant dans une sombre forêt pour finir au plus proche de soi-même. Interrogations multiples de l’enfance à la fois curieuse, vivante et meurtrie.

Jan
18
jeu
2018
ALICE @ La Rotonde - Thaon-les-Vosges
Jan 18 @ 20 h 30 min
ALICE @ La Rotonde - Thaon-les-Vosges | Thaon-les-Vosges | Grand Est | France

Quand on parle d’Alice, on parle d’un changement d’échelle. Une perte de repères dans lequel le merveilleux se mêle à l’effroi. Le temps, l’espace sont envahis par la démesure. Le « moi » est alors pressurisé jusqu’à douter de lui-même. Qui est-elle ? une petite fille ou une sorte d’avatar distordu mal dans sa peau ? Les sentiments d’Alice sont contrariés ; la joie se mêle à la peur, le calme à la fébrilité ; seules constantes, la curiosité, la volonté d’avancer coûte que coûte. Les enfants de Grenade, âgés de 8 à 13 ans, vont s’efforcer de mettre en espace cette démesure. De l’infiniment petit à l’infiniment grand, de la vitesse au ralenti, de la hauteur à l’horizontalité, les enfants vivront cet affolement de la matière, du temps et de l’espace en s’intégrant à l’intérieur d’images vidéo qui accentueront la perte de repères. Voyage initiatique commençant dans une sombre forêt pour finir au plus proche de soi-même. Interrogations multiples de l’enfance à la fois curieuse, vivante et meurtrie.

Jan
30
mar
2018
AMOR @ Scène Nationale d'Aubusson - Aubusson
Jan 30 @ 20 h 30 min
AMOR @ Scène Nationale d'Aubusson - Aubusson | Aubusson | Nouvelle-Aquitaine | France

Après avoir créé successivement trois programmes: l’un avec les chorégraphes français Grenade les 20 ans, le deuxième avec des chorégraphes femmes Welcome et le dernier, GUESTS, avec des chorégraphes internationaux, j’ai eu l’envie de proposer à des chorégraphes confirmés ou à ceux de la nouvelle génération de transmettre pour ma compagnie professionnelle des pièces autour d’un thème : l’amour.

Le terme «amour» étant employé dans son sens le plus large : passion, relations intimes, rapprochement sensuel des corps et des âmes, union de deux êtres…
Il me paraît intéressant de faire cohabiter dans une même soirée des créateurs tels que Angelin Preljocaj, Joëlle Bouvier/Régis Obadia avec de nouveaux venus comme Sharon Fridman ou Richard Siegal

Les sensibilités ont changé, les écritures, les matières, les façons d’amener les émotions sont très différentes.
C’est un vrai bonheur pour moi de reprendre des pièces qui ont marqué une époque et de découvrir des propositions modernes et audacieuses.
Les jeunes danseurs de ma compagnie ont soif de rencontrer des personnalités aussi fortes et de se mettre à leur service.
Après Wayne McGregor, Lucinda Childs ou Hofesh Shechter, ils sont prêts à intégrer un grand nombre de nouvelles écritures.

Le programme se compose en deux parties.
Premièrement, les « nouveaux venus »: Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Sharon Fridman, Richard Siegal, Patrick Delcroix et Nicolas Chaigneau/Claire Laureau.
Deuxièmement, les chorégraphes qui ont créé une œuvre emblématique : Claude Brumachon ou Joëlle Bouvier/Régis Obadia, Angelin Preljocaj.

Fév
1
jeu
2018
AMOR @ La Coloc'de la Culture - Cournon-d'Auvergne
Fév 1 @ 20 h 30 min
AMOR @ La Coloc'de la Culture - Cournon-d'Auvergne | Cournon-d'Auvergne | Auvergne-Rhône-Alpes | France

Après avoir créé successivement trois programmes: l’un avec les chorégraphes français Grenade les 20 ans, le deuxième avec des chorégraphes femmes Welcome et le dernier, GUESTS, avec des chorégraphes internationaux, j’ai eu l’envie de proposer à des chorégraphes confirmés ou à ceux de la nouvelle génération de transmettre pour ma compagnie professionnelle des pièces autour d’un thème : l’amour.

Le terme «amour» étant employé dans son sens le plus large : passion, relations intimes, rapprochement sensuel des corps et des âmes, union de deux êtres…
Il me paraît intéressant de faire cohabiter dans une même soirée des créateurs tels que Angelin Preljocaj, Joëlle Bouvier/Régis Obadia avec de nouveaux venus comme Sharon Fridman ou Richard Siegal

Les sensibilités ont changé, les écritures, les matières, les façons d’amener les émotions sont très différentes.
C’est un vrai bonheur pour moi de reprendre des pièces qui ont marqué une époque et de découvrir des propositions modernes et audacieuses.
Les jeunes danseurs de ma compagnie ont soif de rencontrer des personnalités aussi fortes et de se mettre à leur service.
Après Wayne McGregor, Lucinda Childs ou Hofesh Shechter, ils sont prêts à intégrer un grand nombre de nouvelles écritures.

Le programme se compose en deux parties.
Premièrement, les « nouveaux venus »: Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Sharon Fridman, Richard Siegal, Patrick Delcroix et Nicolas Chaigneau/Claire Laureau.
Deuxièmement, les chorégraphes qui ont créé une œuvre emblématique : Claude Brumachon ou Joëlle Bouvier/Régis Obadia, Angelin Preljocaj.

Fév
9
ven
2018
AMOR @ Théâtre du Parc - Andrézieux-Bouthéon
Fév 9 @ 20 h 30 min
AMOR @ Théâtre du Parc - Andrézieux-Bouthéon | Andrézieux-Bouthéon | Auvergne-Rhône-Alpes | France

Après avoir créé successivement trois programmes: l’un avec les chorégraphes français Grenade les 20 ans, le deuxième avec des chorégraphes femmes Welcome et le dernier, GUESTS, avec des chorégraphes internationaux, j’ai eu l’envie de proposer à des chorégraphes confirmés ou à ceux de la nouvelle génération de transmettre pour ma compagnie professionnelle des pièces autour d’un thème : l’amour.

Le terme «amour» étant employé dans son sens le plus large : passion, relations intimes, rapprochement sensuel des corps et des âmes, union de deux êtres…
Il me paraît intéressant de faire cohabiter dans une même soirée des créateurs tels que Angelin Preljocaj, Joëlle Bouvier/Régis Obadia avec de nouveaux venus comme Sharon Fridman ou Richard Siegal

Les sensibilités ont changé, les écritures, les matières, les façons d’amener les émotions sont très différentes.
C’est un vrai bonheur pour moi de reprendre des pièces qui ont marqué une époque et de découvrir des propositions modernes et audacieuses.
Les jeunes danseurs de ma compagnie ont soif de rencontrer des personnalités aussi fortes et de se mettre à leur service.
Après Wayne McGregor, Lucinda Childs ou Hofesh Shechter, ils sont prêts à intégrer un grand nombre de nouvelles écritures.

Le programme se compose en deux parties.
Premièrement, les « nouveaux venus »: Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Sharon Fridman, Richard Siegal, Patrick Delcroix et Nicolas Chaigneau/Claire Laureau.
Deuxièmement, les chorégraphes qui ont créé une œuvre emblématique : Claude Brumachon ou Joëlle Bouvier/Régis Obadia, Angelin Preljocaj.

Fév
13
mar
2018
AMOR Scolaire @ Théâtre La Colonne - Miramas
Fév 13 @ 14 h 30 min
AMOR Scolaire @ Théâtre La Colonne - Miramas | Miramas | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Après avoir créé successivement trois programmes: l’un avec les chorégraphes français Grenade les 20 ans, le deuxième avec des chorégraphes femmes Welcome et le dernier, GUESTS, avec des chorégraphes internationaux, j’ai eu l’envie de proposer à des chorégraphes confirmés ou à ceux de la nouvelle génération de transmettre pour ma compagnie professionnelle des pièces autour d’un thème : l’amour.

Le terme «amour» étant employé dans son sens le plus large : passion, relations intimes, rapprochement sensuel des corps et des âmes, union de deux êtres…
Il me paraît intéressant de faire cohabiter dans une même soirée des créateurs tels que Angelin Preljocaj, Joëlle Bouvier/Régis Obadia avec de nouveaux venus comme Sharon Fridman ou Richard Siegal

Les sensibilités ont changé, les écritures, les matières, les façons d’amener les émotions sont très différentes.
C’est un vrai bonheur pour moi de reprendre des pièces qui ont marqué une époque et de découvrir des propositions modernes et audacieuses.
Les jeunes danseurs de ma compagnie ont soif de rencontrer des personnalités aussi fortes et de se mettre à leur service.
Après Wayne McGregor, Lucinda Childs ou Hofesh Shechter, ils sont prêts à intégrer un grand nombre de nouvelles écritures.

Le programme se compose en deux parties.
Premièrement, les « nouveaux venus »: Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Sharon Fridman, Richard Siegal, Patrick Delcroix et Nicolas Chaigneau/Claire Laureau.
Deuxièmement, les chorégraphes qui ont créé une œuvre emblématique : Claude Brumachon ou Joëlle Bouvier/Régis Obadia, Angelin Preljocaj.

Fév
14
mer
2018
AMOR @ Théâtre La Colonne - Miramas
Fév 14 @ 18 h 30 min
AMOR @ Théâtre La Colonne - Miramas | Miramas | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Après avoir créé successivement trois programmes: l’un avec les chorégraphes français Grenade les 20 ans, le deuxième avec des chorégraphes femmes Welcome et le dernier, GUESTS, avec des chorégraphes internationaux, j’ai eu l’envie de proposer à des chorégraphes confirmés ou à ceux de la nouvelle génération de transmettre pour ma compagnie professionnelle des pièces autour d’un thème : l’amour.

Le terme «amour» étant employé dans son sens le plus large : passion, relations intimes, rapprochement sensuel des corps et des âmes, union de deux êtres…
Il me paraît intéressant de faire cohabiter dans une même soirée des créateurs tels que Angelin Preljocaj, Joëlle Bouvier/Régis Obadia avec de nouveaux venus comme Sharon Fridman ou Richard Siegal

Les sensibilités ont changé, les écritures, les matières, les façons d’amener les émotions sont très différentes.
C’est un vrai bonheur pour moi de reprendre des pièces qui ont marqué une époque et de découvrir des propositions modernes et audacieuses.
Les jeunes danseurs de ma compagnie ont soif de rencontrer des personnalités aussi fortes et de se mettre à leur service.
Après Wayne McGregor, Lucinda Childs ou Hofesh Shechter, ils sont prêts à intégrer un grand nombre de nouvelles écritures.

Le programme se compose en deux parties.
Premièrement, les « nouveaux venus »: Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Sharon Fridman, Richard Siegal, Patrick Delcroix et Nicolas Chaigneau/Claire Laureau.
Deuxièmement, les chorégraphes qui ont créé une œuvre emblématique : Claude Brumachon ou Joëlle Bouvier/Régis Obadia, Angelin Preljocaj.

Mar
24
sam
2018
AMOR @ Théâtre Municipal Armand - Salon-de-Provence
Mar 24 @ 20 h 30 min
AMOR @ Théâtre Municipal Armand - Salon-de-Provence | Salon-de-Provence | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Après avoir créé successivement trois programmes: l’un avec les chorégraphes français Grenade les 20 ans, le deuxième avec des chorégraphes femmes Welcome et le dernier, GUESTS, avec des chorégraphes internationaux, j’ai eu l’envie de proposer à des chorégraphes confirmés ou à ceux de la nouvelle génération de transmettre pour ma compagnie professionnelle des pièces autour d’un thème : l’amour.

Le terme «amour» étant employé dans son sens le plus large : passion, relations intimes, rapprochement sensuel des corps et des âmes, union de deux êtres…
Il me paraît intéressant de faire cohabiter dans une même soirée des créateurs tels que Angelin Preljocaj, Joëlle Bouvier/Régis Obadia avec de nouveaux venus comme Sharon Fridman ou Richard Siegal

Les sensibilités ont changé, les écritures, les matières, les façons d’amener les émotions sont très différentes.
C’est un vrai bonheur pour moi de reprendre des pièces qui ont marqué une époque et de découvrir des propositions modernes et audacieuses.
Les jeunes danseurs de ma compagnie ont soif de rencontrer des personnalités aussi fortes et de se mettre à leur service.
Après Wayne McGregor, Lucinda Childs ou Hofesh Shechter, ils sont prêts à intégrer un grand nombre de nouvelles écritures.

Le programme se compose en deux parties.
Premièrement, les « nouveaux venus »: Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Sharon Fridman, Richard Siegal, Patrick Delcroix et Nicolas Chaigneau/Claire Laureau.
Deuxièmement, les chorégraphes qui ont créé une œuvre emblématique : Claude Brumachon ou Joëlle Bouvier/Régis Obadia, Angelin Preljocaj.

Avr
10
mar
2018
AMOR @ Théâtre du Merlan - Marseille
Avr 10 @ 20 h 30 min
AMOR @ Théâtre du Merlan - Marseille | Aix-en-Provence | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Après avoir créé successivement trois programmes: l’un avec les chorégraphes français Grenade les 20 ans, le deuxième avec des chorégraphes femmes Welcome et le dernier, GUESTS, avec des chorégraphes internationaux, j’ai eu l’envie de proposer à des chorégraphes confirmés ou à ceux de la nouvelle génération de transmettre pour ma compagnie professionnelle des pièces autour d’un thème : l’amour.

Le terme «amour» étant employé dans son sens le plus large : passion, relations intimes, rapprochement sensuel des corps et des âmes, union de deux êtres…
Il me paraît intéressant de faire cohabiter dans une même soirée des créateurs tels que Angelin Preljocaj, Joëlle Bouvier/Régis Obadia avec de nouveaux venus comme Sharon Fridman ou Richard Siegal

Les sensibilités ont changé, les écritures, les matières, les façons d’amener les émotions sont très différentes.
C’est un vrai bonheur pour moi de reprendre des pièces qui ont marqué une époque et de découvrir des propositions modernes et audacieuses.
Les jeunes danseurs de ma compagnie ont soif de rencontrer des personnalités aussi fortes et de se mettre à leur service.
Après Wayne McGregor, Lucinda Childs ou Hofesh Shechter, ils sont prêts à intégrer un grand nombre de nouvelles écritures.

Le programme se compose en deux parties.
Premièrement, les « nouveaux venus »: Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Sharon Fridman, Richard Siegal, Patrick Delcroix et Nicolas Chaigneau/Claire Laureau.
Deuxièmement, les chorégraphes qui ont créé une œuvre emblématique : Claude Brumachon ou Joëlle Bouvier/Régis Obadia, Angelin Preljocaj.

Avr
11
mer
2018
AMOR @ Théâtre du Merlan - Marseille
Avr 11 @ 19 h 00 min
AMOR @ Théâtre du Merlan - Marseille | Aix-en-Provence | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Après avoir créé successivement trois programmes: l’un avec les chorégraphes français Grenade les 20 ans, le deuxième avec des chorégraphes femmes Welcome et le dernier, GUESTS, avec des chorégraphes internationaux, j’ai eu l’envie de proposer à des chorégraphes confirmés ou à ceux de la nouvelle génération de transmettre pour ma compagnie professionnelle des pièces autour d’un thème : l’amour.

Le terme «amour» étant employé dans son sens le plus large : passion, relations intimes, rapprochement sensuel des corps et des âmes, union de deux êtres…
Il me paraît intéressant de faire cohabiter dans une même soirée des créateurs tels que Angelin Preljocaj, Joëlle Bouvier/Régis Obadia avec de nouveaux venus comme Sharon Fridman ou Richard Siegal

Les sensibilités ont changé, les écritures, les matières, les façons d’amener les émotions sont très différentes.
C’est un vrai bonheur pour moi de reprendre des pièces qui ont marqué une époque et de découvrir des propositions modernes et audacieuses.
Les jeunes danseurs de ma compagnie ont soif de rencontrer des personnalités aussi fortes et de se mettre à leur service.
Après Wayne McGregor, Lucinda Childs ou Hofesh Shechter, ils sont prêts à intégrer un grand nombre de nouvelles écritures.

Le programme se compose en deux parties.
Premièrement, les « nouveaux venus »: Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Sharon Fridman, Richard Siegal, Patrick Delcroix et Nicolas Chaigneau/Claire Laureau.
Deuxièmement, les chorégraphes qui ont créé une œuvre emblématique : Claude Brumachon ou Joëlle Bouvier/Régis Obadia, Angelin Preljocaj.

Avr
26
jeu
2018
ALICE @ Théâtre de Privas
Avr 26 @ 19 h 30 min
ALICE @ Théâtre de Privas | Privas | Auvergne-Rhône-Alpes | France

Quand on parle d’Alice, on parle d’un changement d’échelle. Une perte de repères dans lequel le merveilleux se mêle à l’effroi. Le temps, l’espace sont envahis par la démesure. Le « moi » est alors pressurisé jusqu’à douter de lui-même. Qui est-elle ? une petite fille ou une sorte d’avatar distordu mal dans sa peau ? Les sentiments d’Alice sont contrariés ; la joie se mêle à la peur, le calme à la fébrilité ; seules constantes, la curiosité, la volonté d’avancer coûte que coûte. Les enfants de Grenade, âgés de 8 à 13 ans, vont s’efforcer de mettre en espace cette démesure. De l’infiniment petit à l’infiniment grand, de la vitesse au ralenti, de la hauteur à l’horizontalité, les enfants vivront cet affolement de la matière, du temps et de l’espace en s’intégrant à l’intérieur d’images vidéo qui accentueront la perte de repères. Voyage initiatique commençant dans une sombre forêt pour finir au plus proche de soi-même. Interrogations multiples de l’enfance à la fois curieuse, vivante et meurtrie.

Avr
27
ven
2018
ALICE @ Théâtre de Privas
Avr 27 @ 14 h 00 min
ALICE @ Théâtre de Privas | Privas | France

Quand on parle d’Alice, on parle d’un changement d’échelle. Une perte de repères dans lequel le merveilleux se mêle à l’effroi. Le temps, l’espace sont envahis par la démesure. Le « moi » est alors pressurisé jusqu’à douter de lui-même. Qui est-elle ? une petite fille ou une sorte d’avatar distordu mal dans sa peau ? Les sentiments d’Alice sont contrariés ; la joie se mêle à la peur, le calme à la fébrilité ; seules constantes, la curiosité, la volonté d’avancer coûte que coûte. Les enfants de Grenade, âgés de 8 à 13 ans, vont s’efforcer de mettre en espace cette démesure. De l’infiniment petit à l’infiniment grand, de la vitesse au ralenti, de la hauteur à l’horizontalité, les enfants vivront cet affolement de la matière, du temps et de l’espace en s’intégrant à l’intérieur d’images vidéo qui accentueront la perte de repères. Voyage initiatique commençant dans une sombre forêt pour finir au plus proche de soi-même. Interrogations multiples de l’enfance à la fois curieuse, vivante et meurtrie.

Mai
18
ven
2018
AMOR @ Espace de l'huveaune
Mai 18 @ 20 h 30 min
AMOR @ Espace de l'huveaune | La Penne-sur-Huveaune | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Après avoir créé successivement trois programmes: l’un avec les chorégraphes français Grenade les 20 ans, le deuxième avec des chorégraphes femmes Welcome et le dernier, GUESTS, avec des chorégraphes internationaux, j’ai eu l’envie de proposer à des chorégraphes confirmés ou à ceux de la nouvelle génération de transmettre pour ma compagnie professionnelle des pièces autour d’un thème : l’amour.

Le terme «amour» étant employé dans son sens le plus large : passion, relations intimes, rapprochement sensuel des corps et des âmes, union de deux êtres…
Il me paraît intéressant de faire cohabiter dans une même soirée des créateurs tels que Angelin Preljocaj, Joëlle Bouvier/Régis Obadia avec de nouveaux venus comme Sharon Fridman ou Richard Siegal

Les sensibilités ont changé, les écritures, les matières, les façons d’amener les émotions sont très différentes.
C’est un vrai bonheur pour moi de reprendre des pièces qui ont marqué une époque et de découvrir des propositions modernes et audacieuses.
Les jeunes danseurs de ma compagnie ont soif de rencontrer des personnalités aussi fortes et de se mettre à leur service.
Après Wayne McGregor, Lucinda Childs ou Hofesh Shechter, ils sont prêts à intégrer un grand nombre de nouvelles écritures.

Le programme se compose en deux parties.
Premièrement, les « nouveaux venus »: Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Sharon Fridman, Richard Siegal, Patrick Delcroix et Nicolas Chaigneau/Claire Laureau.
Deuxièmement, les chorégraphes qui ont créé une œuvre emblématique : Claude Brumachon ou Joëlle Bouvier/Régis Obadia, Angelin Preljocaj.

Mai
19
sam
2018
Nuit des musées, Musée Granet, Aix-en-Provence @ Musée Granet
Mai 19 @ 20 h 00 min – 21 h 30 min

Au programme de cette soirée, en prélude à l’exposition-événement de l’été Picasso-Picabia. La Peinture au défi présentée du 9 juin au 23 septembre prochain au musée Granet :

• DANSE
La Compagnie Grenade vous propose une courte création de Josette Baïz intitulée Quatuor Vivaldi ainsi que 2 extraits du dernier spectacle AMOR créé en octobre dernier au Pavillon Noir à Aix-en-Provence.
Direction artistique Josette Baïz / Interprètes Compagnie Grenade : Angélique Blasco, Brian Caillet, Camille Cortez, Kim Evin, Axel Loubette, Alaïs Marzouvanlian, Mermoz Melchior, Marie Pastorelli, Victoria Pignato, Anthony Velay
Musiques : Concerto In E-Flat, RV 253 La Tempesta Di Mare, Presto-Largo-Presto by The English Concert, Simon Standage & Trevor Pinnock / Luis Miguel Cobo, The walz / Carsten Nicolai, Unitxt 

> À 20h et 21h30
, site Saint Jean de Malte (durée : 25 mn).

• OPÉRATION « LA CLASSE, L’ŒUVRE »
– Les élèves des lycées Cézanne et Vauvenargues d’Aix-en-Provence ainsi que la section Accueil du lycée professionnel Adam de Craponne de Salon de Provence s’essayent à la présentation des chefs-d’œuvre du musée.
> Tout au long de la soirée, sites Saint Jean de Malte et Granet XXe.
– Les élèves de 3ème CHAM et CHAD du collège Mignet font rimer peinture, danse et musique dans les collections du musée.
> À 20h et 21h30, site Saint Jean de Malte.

• DES LYCÉENS AU MUSÉE
Dans le cadre d’un projet organisé par les Amis du musée Granet, des élèves des lycées Zola, et Vauvenargues d’Aix-en-Provence présentent leurs travaux réalisés autour de la thématique Trait d’union.
> Tout au long de la soirée, site Saint Jean de Malte.

• CONCERT DE MUSIQUE ESPAGNOLE
Par Inès Sánchez Benito (saxophones) et Élodie Baille (harpe).
> À 20h, 21h et 22h, site Granet XXe.

• LIVRETS-JEUX
Des livrets-jeux autour de Picasso à faire en famille sont disponibles gratuitement à l’accueil du musée.
> Tout au long de la soirée, sites Saint Jean de Malte et Granet XXe

• VENEZ PRENDRE LA POSE AU MUSÉE !
A l’instar de Picasso et Picabia qui ont représenté des amoureux, venez vous embrasser au musée et l’immortaliser grâce à notre objectif.
> Animation photo, tout au long de la soirée, site Saint Jean de Malte.

Mai
20
dim
2018
C’EST SUD 2018 @ Haut du Cours Mirabeau, Aix-en-Provence
Mai 20 @ 18 h 00 min

La Culture et l’Éducation, toujours de concert pour C’est Sud !

PDF - 16 Mo

Depuis 2002, ce festival réunit le monde de la Culture et de l’Éducation chaque week-end de Pentecôte autour d’une programmation artistique pluridisciplinaire (cirque, musique, danse, arts plastiques, théâtre, conte) mais aussi des travaux artistiques réalisés par les écoliers aixois durant l’année écoulée. Tous les spectacles et activités sont gratuits.

Grenade est à l’honneur le dimanche 20 mai à 18h00 sur la scène située en haut du Cours Mirabeau avec 4 modules chorégraphiques issus des créations de Josette Baïz et de collaborations avec des chorégraphes de la scène internationale. Suivra un bal festif imaginé par Josette Baïz.

Brochure en ligne

Le programme :

Le jeudi 17 mai, l’édition 2018 s’ouvre avec le vernissage de l’exposition EAC (jusqu’au 25 mai) qui restitue les travaux réalisés dans le cadre de l’Enseignement Artistique et Culturel à la mairie annexe du Pont de l’Arc. Le thème de cette année : « Traces et Tracés ».

Le vendredi 18 mai à la Cité du Livre, on jouera de 20h00 à minuit dans l’espace jeunesse de la bibliothèque Méjanes avec l’association Mistigri. Dès 18h00 l’amphithéâtre de la Verrière accueillera de la musique avec un concert de l’École de Musique du Pays d’Aix puis la traditionnelle « Nuit du conte ».

Le samedi 19 mai après-midi à 15h et 17h00, le Conservatoire Darius-Milhaud est de la partie avec un concert interprété par l’orchestre symphonique des classes en horaire aménagé (CHAM). Non loin de là dans le parc de la Mareschale, à Encagnane, un atelier d’art plastique et du théâtre sont proposés.

Sur le cours Mirabeau, un pôle important d’animations se constitue. Du théâtre musical dans le cloître des Oblats dès 14h45 avec deux spectacles à l’attention du jeune public mais aussi une création participative avec l’association « Voyons Voir » qui invite à une rencontre avec l’artiste plasticien Gilles Oleksiuk pour l’élaboration d’un espace de rêve, imaginé collectivement. Le Festival du 9ème Art s’associe cette année à C’est Sud avec « Le grand coloriage de la ville » : 5 auteurs dessinent la ville pour un panorama ludique de 10 mètres de long à colorier et à compléter par petits et grands.

Pour les amateurs d’énigmes à résoudre et de promenade : une chasse aux trésors en famille dans les rues de la ville par l’association « À vos Marches ».
Nous retrouvons à 16h00 le GUID (Groupe Urbain d’Intervention Dansée) du Ballet Preljocaj et le Ballet Preljocaj Junior pour découvrir des extraits des spectacles d’Angelin Preljocaj.

A partir de 19h on profite de la scène du haut du cours pour le cirque contemporain de l’américain Wes Peden, la danse hip-hop des nantais de la Compagnie Chute Libre pour terminer avec le bal swing de l’association Aixtraswing.

Le dimanche 20 mai, dès 14h00, d’autres sites, la cour et la place de l’Hôtel de Ville, la cour de l’Hôtel Maynier d’Oppède, la place des Martyrs de la Résistance donnent lieu à des concerts, du théâtre, une nouvelle chasse aux trésors. Deux ateliers participatifs sont aussi proposés avec du graff et un village-labyrinthe éphémère inspiré de l’univers de Yayoï Kusama.

Le soir, retour à 18h00 sur le cours Mirabeau pour de la danse avec la Compagnie Grenade, un concert soul proposé par Comparse & Sons et terminer avec les prouesses acrobatiques du cirque La Compagnie.